Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 17.1864

Page: 506
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1864_2/0523
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
506

GAZETTE UES BEAUX-ARTS.

giques de la galerie Pourtalès, nous ne pouvons nous défendre d’un sen-
timent de véritable tristesse en pensant que cette belle réunion va être
détruite, que dans quelques mois le marteau du commissaire-priseur
annoncera la dispersion d’un si précieux ensemble. C’est là le sort com-
mun des collections particulières, en vertu des lois qui régissent chez
nous les successions. Combien doit être poignante, pour un amateur vé-
ritablement épris des objets qu’il rassemble, l’amertume de l’idée que
cette galerie, à laquelle il consacre tant de soins, tant de temps et tant
d’amour, ne lui survivra pas. Fils d’une société démocratique et profon-
dément pénétrés de son esprit, — quelles que soient d’ailleurs les opi-
nions et les croyances politiques de chacun de nous, — nous ne vou-
drions aucun voir disparaître la loi d’égalité des partages qui est l’une
des bases essentielles de notre Code civil, et pourtant nous nous prenons
parfois à regretter dans l’ancienne législation de la France, et dans
celle d’autres pays, les dispositions qui permettaient à un père de famille
d’assurer, au moins pour plusieurs générations, comme une gloire de sa
race, la conservation des trésors d’art et de science qu’il avait réunis.

FRANÇOIS LENORMANT.
loading ...