Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 26.1882

Page: 96
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1882_2/0106
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
NOTES

S UR

LES COLLECTIONS DES RICHELIEU

(deuxième article1.)

alais-Cardinal. — Le Palais-Royal
a pris sa place ; bouleversée pendant
deux siècles par tous ses propriétaires
et tous ses architectes, Mansard, Op-
penord, Gartaud, Contant, de Cotte,
Moreau, Louis et les autres, l’œuvre
de Lemercier a disparu. On voit encore,
à l’aile droite de la cour d’honneur2,
un reste de l’ancienne décoration, des
proues de vaisseaux et des ancres
sculptés en relief ; ce sont les insignes
du Cardinal-Surintendant de la marine, qui se répétaient entre chacune des
arcades formant la terrasse, remplacée elle-même par la Galerie d’Orléans.

La collection des portraits est dispersée ; quelques-uns doivent se trou-
ver à Versailles, sans qu’il soit possible d’en suivre la trace à coup sûr.
Le beau portrait de Richelieu, par Philippe de Champaigne, est au
Louvre3, après avoir appartenu au comte de Toulouse. L’inventaire
d’Alexandre Lenoir4 cite un autre portrait sans nom d’auteur, provenant de
PAbbaye-au-Rois. J’ignore s’il faisait partie des collections du cardinal.

Trois exemplaires du buste par Jean Varin ont survécu ; l’un est à la

1. Voir Gazette des Beaux-Arts, t. XXVI, 2e période, p. 6.

2. Dans la partie dite la Galerie des Proues. — Piganiol, II, 320; Sauvai, II, 160.

3. N° 87.

4. N° 166 du Catalogue des peintures et tableaux réunis au Dépôt national des
monuments français.
loading ...