Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 26.1882

Page: 300
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1882_2/0317
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
L’ART JAPONAIS

LES LIYEES ILLUSTRÉS — LES ALBUMS IMPRIMÉS
HOKOUSAÏ

(deuxième et dernier article1)

Keisaï-Yesen est le principal émule
qu’Hokousaï ait eu dans la représenta-
tion des types populaires et des scènes
humoristiques. Dès J 808, il avait publié
un volume plein de petits bonshommes
jetés rapidement sur le papier, et il
n’est pas impossible qu’Hokousaï ait
pris là l’idée de sa Mangoua. En 1809
et années suivantes, Keisaï fait paraître
son Rigaku guashiki en trois volumes.
Cette publication est le triomphe de l'impressionnisme. Les hommes, les
animaux, les plantes qui s’y trouvent figurés sont réduits à la plus simple
expression. On y voit des groupes en mouvement, tels que bonzes en
procession, soldats en marche, où chaque individu est représenté par un
seul trait tortillé du pinceau. A première vue, pareil livre a quelque
chose d’enfantin, mais les rares linéaments tracés sur le papier par-

I. Voir Gazellet. XXVI, 2° période, p. H3.
loading ...