Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 26.1882

Page: 369
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1882_2/0387
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
EXPOSITION RÉTROSPECTIVE

DE

L’UNION CENTRALE DES ARTS DÉCORATIFS

(deuxième article1)

LES MEUBLES (suite)

subir la même transformation

La fin du long règne de
Louis XIV entraîna une rénova-
tion "complète des mœurs et des
habitudes. L’esprit public, fatigué
du joug pesant et du rigorisme
religieux qui lui avaient été im-
posés, avait soif de liberté et de
plaisirs. Le Piègent, chef de l’Etat,
donna l’exemple du relâchement,
et son influence devait se faire
sentir pendant toute la durée du
xvme siècle. La Royauté renonce
aux vastes galeries où Louis XIV
se plaisait à tenir sa noblesse ras-
semblée ; elle aspire à vivre en
dehors de la contrainte officielle,
dans ses petits appartements, en-
tourée de quelques intimes. L’art
il ne vise plus à la grandeur et à la

t. \oy. Gazette des Beaux-Artst. XXVI, 2e période, p. 319.
xxvi. — 2e période.

47
loading ...