Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 26.1882

Page: ad
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1882_2/0598
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UN FRAGMENT DU TOMBEAU DE L’AMIRAL CHABOT. 295

patronage plus ou moins discuté du nom de Jean Cousin, ont toujours
fini, après bien des vicissitudes, par reconquérir leur rang. C’étaient des
fils de famille qui avaient des relations dans le monde et de puissantes
recommandations dans le sénat des arts. Le Louvre les réclamait; le pu-
blic leur faisait fête ; les critiques d’art s’extasiaient devant eux. Ils jouis-
loading ...