Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 26.1882

Page: 199
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1882_2/0212
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DEUX FRAGMENTS

DES

CONSTRUCTIONS DE PIE II

A SAINT-PIERRE DE ROME

AUJOURD’HUI AU MUSÉE DU LOUVRE

n 1881, à l’occasion du nouvel aménage-
ment, an Louvre, des salles de sculpture
du Moyen âge et de la Renaissance, deux
bas-reliefs italiens du xve siècle sont venus
se fixer dans la salle de Michel-Ange. Le
musée les possédait depuis longtemps, et
ils étaient exposés précédemment dans les
salles des sculptures antiques, au milieu de
marbres romains avec lesquels ils offraient
de l’analogie par le sujet, bien que leur
exécution eût été reconnue moderne dès
leur entrée dans les collections françaises1. Voici la description du premier
bas-relief : Deux génies ailés et drapés supportent une guirlande de
fleurs et de fruits. Au-dessus de cette guirlande, un masque de Méduse
entouré de rinceaux. A droite et à gauche, deux tètes de lions portant des
anneaux dans la gueule. Le lion de droite est le produit d’une restaura-
tion moderne. Marbre blanc. Hauteur, 0m,58; largeur, 2m,58.

4. Catal. Clarac, ncs 71 et 82. D’autres monuments appartenant notoirement à la
Renaissance se trouvent encore, par suite d’anciens classements, rapprochés des monu-
ments antiques qui les ont inspirés; par exemple, un buste d’Empereur dans la salle
des Cariatides; le bas-relief de la Conclamation, dans la salle des Saisons, etc., etc.
Avec le temps, toutes ces œuvres viendront se grouperai faut l’espérer, dans les salles
de la Renaissance.
loading ...