Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 26.1882

Page: 259
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1882_2/0274
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES MODELEURS EN CIRE

(deuxième article1.)

IV

L’Art céroplastique pénétra dans les
Gaules à l’époque de la domination ro-
maine. Gomme en Italie, les modeleurs
y faisaient des portraits, des statuettes,
des fleurs et des fruits, travaillés de la
façon la plus délicate. On a même sup-
posé que ces artistes avaient coopéré à
l’ornementation de certains vases gallo-
romains en terre rouge ou jaunâtre, fa-
briqués spécialement dans le midi des
Gaules, et ornés d’un, de deux ou trois
médaillons en relief, à sujets variés, qui
ont été appliqués au moyen de formes
cl’une matière dure, lorsque la terre
était encore molle. M. Frôhner, dont le
recueil sur les Musées de France men-
tionne une quarantaine de vases sem-
blables déterrés à Orange ou à Vienne en
Dauphiné, dans diverses autres localités

de la France, sur les bords du Rhin et même à Rome (deux seulement

proviennent de cette ville), suppose que quelques-uns de ces vases, sur
lesquels se lit le mot GERA suivi d’un nom propre au génitif, ont été
modelés en cire et que les noms joints à GERA sont ceux des artistes

\. Voir la Gazette, 2e période, t. XXV, p. 493.
loading ...