Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 17.1864

Seite: 193
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1864_2/0202
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
GRAMMAIRE

DES ARTS DU DESSIN

SCULPTURE

VIII.

l’emploi des statues comme membres d’architecture

MODIFIE LA LOI DU MOUVEMENT
DANS L’ART STATUAIRE.

L’idée d’employer des statues en guise de
colonnes appartient aux Grecs, nous l’avons
dit en parlant des caryatides. Mais le germe
de cette idée se trouvait déjà dans certains
monuments de la Haute-Egypte, tels que les
temples de Tentyra et de U île de Philæ, dont
les colonnes présentaient, sur les quatre faces
de leurs chapiteaux, des têtes d’Isis. D’un
autre côté, les Phéniciens, qui avaient fondé
des comptoirs dans quelques îles de la Grèce
et sur plusieurs points de la côte, avaient cou-
tume de dresser à l’entrée de leurs factoreries
des bornes ou des colonnes auxquelles ils
attachaient l’idée de leur dieu national Thoth,
qui était lui-même un dieu égyptien d’origine.
Les Grecs mirent une tête sur la colonne phé-
nicienne et, taillant cette colonne en forme de
gaîne amincie par le bas, et le plus souvent
carrée, ils en firent ces piliers qu’ils appelè-
rent hennés, parce que le dieu Thoth avait pris

XVII.

25
loading ...