Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 17.1864

Page: 410
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1864_2/0424
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
410

GAZETTE DES BEAUX-ARTS

à une divinité terrible et destructrice ; après la ruine de cette ville, les
Athéniens, ayant bâti à la même place celle de Thurium, introduisirent
sur les monnaies de la nouvelle cité la tête de Minerve ou Athéné, leur
divinité éponyme ; mais comme on voulait rappeler en même temps et
honorer la déesse primitive, objet d’une terreur superstitieuse, on
décora le casque de Minerve d’une figure de Scylla et on grava à l’exergue
celle du rémora (iyjrdiç ), poissonqui, malgré sa dimension exiguë, passait
pour avoir la puissance d’arrêter la marche des vaisseaux dans la mer,
de même que Scylla les entraînait et les brisait. C’est M. le duc de Luynes
le premier, et après lui plus complètement mon père, qui ont établi ce
fait important d’histoire religieuse, révélé par les monnaies.

D’autres fois le type accessoire ne semble être qu’un jeu de l’artiste,
qui a profité de l’occasion pour figurer une particularité propre à la nature
locale. Tel est le cas de certaines pièces de Cyrène où l’on voit la gerboise
posée sur une des feuilles delà plante du silphium, type principal et
constant. Ces jeux, dont plusieurs peuvent avoir une signification reli-
gieuse, envahissent jusqu’aux représentations principales. On remarque
ainsi une face-humaine dessiné sur le crabe d’une rare médaille d’Agri-
gente. Sur les monnaies d’Emporium d’Espagne, M. le duc de Luynes a
constaté une particularité étrange, qui avait jusqu’alors échappé à l’atten-
tion des numismatistes; c’est que la tête et les oreilles du Pégase, qui en
forme le type, sont souvent disposées de telle manière qu’en examinant
bien on arrive à y reconnaître un génie ailé, qui semble accroupi sur l’en-
colure du cheval. Certaines oboles de Marseille, sur la joue de la tête
d'Apollon du droit, offrent, en guise de favoris, des lettres grecques très-
fines imitant les poils de la barbe, lesquelles semblent être des initiales
de noms de graveurs.

Enfin, lorsqu’un même type, tel que celui d’une métropole ou celui
d’un prince puissant, a dû être adopté par un grand nombre de villes,
l’émission particulière à chacune se distingue, non-seulement par les lé-
gendes, mais souvent aussi par les types accessoires. Sous ce point de vue

MONNAIES 1) ITANUS DE CRÈTE.
loading ...