Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 17.1864

Page: 515
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1864_2/0532
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES BEAUX-ARTS ET L’INDUSTRIE.

515

ce que demandent les hommes de talent et de génie, ce sont des juges.
Or, ces juges se formeront seulement par l’éducation publique et géné-
rale. Le goût n’aura plus à craindre les fluctuations fâcheuses dont le
passé nous a donné tant d’exemples; on s’entendra sur les mots parce
que les principes auront été posés d’une manière immuable; il ne dépen-
dra plus d’esprits incomplets ou malades de chanter les mérites du laid
dans l’art et d’en faire le symbole et la manifestation de l’esprit popu-
laire.

A. JACQUEMART.
loading ...