Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 25.1882

Page: 401
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1882_1/0373
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
SONETTI D’A R T E

EUGÈNE DELACROIX

TABLEAU CENTRAL DE LA GALERIE D’APOLLON AU LOUVRE

Pendant qu’autour de toi la peinture s’énerve
Et montre la pâleur au lieu de la santé,

Tu restes toujours maître en ta fécondité;

Dans tout ce que tu fais ta vigueur se conserve.

Ici que de puissance et de virilité,

Ces chevaux écumants animés de ta verve;

Par la lance au coup sûr de ta fière Minerve
Le monstre dans sa fange ainsi précipité,

Cet autre frémissant sous le pied qui le foule,

Et cette femme aussi, près du tigre qui roule,
En la grâce de qui tant de frayeur se fond;

La forme à la couleur s’v trouve réunie,

Et l’on y sent partout triompher ton génie
Comme fait ton Phœbus au centre du plafond.

Septembre 1851.
loading ...