L' art: revue hebdomadaire illustrée — 10.1884 (Teil 1)

Page: 91
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1884_1/0109
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
SIXIÈME EXPOSITION

-■ _

de la

fX SOCIÉTÉ D'AQUARELLISTES FRANÇAIS

ml

K A M I L L E.

Dessin de Louis-Eugène Lambert, d'après son aquarelle.

I

es bonnes âmes qui s'étaient empressées de sonner le glas de cette association indé-
pendante en seront décidément pour la sincérité de leur deuil.

La majorité des membres a très intelligemment compris ce qu'il y avait de juste
dans les critiques formulées l'an dernier contre des tendances funestes, ce
que, pour ma part, j'avais exprimé avec l'absolue franchise dont je ne me
départirai jamais.

C'eût été grand dommage de voir péricliter une des plus utiles créa-
^ tions de l'initiative privée ; aussi a-t-on résolument paré au danger en
s'infusant du sang nouveau, du sang de choix. Ce n'est point la mode
qu'on a consultée ; on n'a songé qu'au talent ; et l'opinion unanime des
connaisseurs applaudit aux élus, sans presque formuler de réserves.

Allez rue de Sèze ; vous passerez d'excellentes heures
dans cette belle Galerie Georges Petit, dont la vogue date
de son inauguration par la Société d'Aquarellistes, un
patronage qui porte bonheur.

Allez rue de Sèze, et vous y retournerez, pour peu
que vous ayez le sentiment artistique ; c'est que, cette fois,
ce ne sont plus les élégances mondaines et leurs banalités ressassées,
mais l'art qui vous retiendra, qui vous rappellera.

Lettre composée et dessinée
pour l'Art par J. Habert-Dys.

II

C'est la cause pour laquelle j'ai toujours combattu, la cause de l'aquarelle bien
franche, bien sincère, qui triomphe sur toute la ligne.

Ces vaillants, ses. plus anciens, ses glorieux champions, que nous retrouvons sur
la brèche plus ardents que jamais, quoique chargés d'ans, les deux Eugène, — Lami, qui est
loading ...