L' art: revue hebdomadaire illustrée — 11.1885 (Teil 1)

Page: 80
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1885_1/0096
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Fleuron composé et dessiné pour «l'Art» par J. Haiiert-Dvs.

SEPTIÈME EXPOSITION

SOCIÉTÉ D'AQUARELLISTES FRANÇAIS'

'est absolument fête carillonnée. On est unanime à
applaudir à cette réunion, en grande majorité excellente,
d'œuvres de nos Painters in Water Coloar et je m'en
réjouis fort.

Ce qu'il y a là d'esprit, de goût, de fantaisie, de
virtuosité, de sentiment profond de la nature et d'effort
sincère constitue un sujet d'études des plus captivants.

Je sais bien que le gros du public n'y voit surtout
que le côté pleasing; mais il en est tout autrement de
l'observateur à qui l'art est cher dans chacune de ses
multiples manifestations et qui, avant de s'inquiéter du
côté séduisant et essentiellement secondaire, du moment
où il se produit seul, se préoccupe de la composition, de
la manière dont elle est établie, dessinée et peinte.

L'aspect d'ensemble de l'Exposition vous charme dès qu'on
y pénètre, mais c'est en la disséquant, en quelque sorte, qu'on se
sent pris du désir d'y revenir et que Ton y revient, en effet,
fréquemment avec un plaisir chaque fois plus vif, plus intime.
Quoi de plus fortifiant, par exemple, que de voir un artiste de la
haute valeur et de l'âge, ajouterai-je, de Français, se rendre compte
que les observations de la critique sont uniquement dictées par la plus
franche admiration pour son rare talent et l'ardent désir de le voir
renoncer à certains procédés qui alourdissaient sa manière et la faisaient
verser en plein papillotage ! Vous vous souvenez de ces petites touches gouachées et aigrelettes
dont il parsemait de ci et de là arbres et plantes, à la grande désolation de ses vrais amis
connus et inconnus. Eh bien! il a vaillamment renoncé à la facture dans laquelle il paraissait
s'entêter, et le voilà qui se montre rajeuni, large, simple, absolument magistral. Louer 1 entente,
le choix du site, le dessin, le grand goût de Français, ce n'est pas moi qui m'en aviserai ; on
se moquerait et avec raison de mes prétentions à révéler ce que nul n'ignore. Ce que j'ai à
cœur, c'est de rendre hommage à un maître, un vrai maître qui, cette année, se présente
impeccable à ce point que choisir entre ses huit aquarelles et ses deux dessins est chose

i. Galerie Georges Petit, 8, rue de Sèze.
loading ...