L' art: revue hebdomadaire illustrée — 11.1885 (Teil 1)

Page: 204
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1885_1/0235
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LA TROISIÈME PORTE EN BRONZE

DU BAPTISTÈRE DE FLORENCE 1

La deuxième porte du Baptistère (en comptant comme la première la porte exécutée au
xiv e siècle par André de Pise) avait été mise en place le 20 avril 1424. Le 2 janvier 1425, la Compa-
gnie des marchands (l'Arte de' Mercatanti) confia à Ghiberti l'exécution de la troisième porte,
que nous allons décrire en détail.

« Cette porte, dit Ghiberti dans ses Commentaires, me fut adjugée avec toute liberté de faire
ce qui me semblerait préférable pour arriver au résultat le plus parfait. Je commençai le travail

La Création de l'homme.

par des tableaux de la grandeur d'une coudée et un tiers, dont les sujets, pris dans l'Ancien
Testament, comportaient de nombreux personnages. Je tâchai, dans mon travail, d'imiter la
nature autant que possible et d'enrichir mes compositions en variant les formes. Dans quelques-
uns des reliefs, j'introduisis à peu près cent figures, plus ou moins dans d'autres, et j'ai toujours
travaillé avec diligence et enthousiasme. J'avais dix sujets à traiter. Dans ces sujets j'ai représenté
tous les édifices tels que dans leurs proportions ils paraissent à la vue, et avec une telle vérité
d'apparence, qu'en s'éloignant d'eux ils ont l'air d'être détachés du fond. Ils ont très peu de
relief, et, comme dans la nature, les figures les plus rapprochées de la vue paraissent plus
grandes que celles qui sont éloignées. J'ai exécuté tout l'ouvrage dans les mêmes mesures. » Puis
Ghiberti donne une description sommaire des dix bas-reliefs, et termine ainsi : « De toutes mes

1. Voir l'Art, i i e année, tome I"', page 184.
loading ...