L' art: revue hebdomadaire illustrée — 11.1885 (Teil 1)

Page: 122
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1885_1/0143
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Intérieur de la basilique de San Apollinare in Classe (vi° siècle).

Dessin de M 1' 0 Henvegen.

RAVENNE

ÉTUDE D'ARCHÉOLOGIE BYZANTINE '

(suite)

II

l'architecture

i l'on met à part les deux baptistères et l'église de Saint-Vital,
les édifices sacrés de Ravenne se ramènent tous à un même
type, qu'adopta tout d'abord l'art chrétien naissant, celui de la
basilique. Nulle part on ne peut mieux qu'à Ravenne étudier
cette forme de l'architecture ; San Apollinare Nuovo et San
Apollinare in Classe en fournissent deux exemples achevés.

Généralement, un portique, fermé sur les côtés et s'ouvrant
en avant par plusieurs arcades, précédait la basilique et y
donnait accès; on trouve quelques traces de ce narthex (c'est le
nom que recevait ce portique) sur la façade de San Apollinare
in Classe, et le portique de San Apollinare Nuovo, bien qu'il
ait été presque entièrement reconstruit au xvi e siècle, peut encore
en donner une idée. De ce vestibule, réservé à ceux qu'une
pénitence excluait de l'église, trois portes s'ouvraient sur la
basilique, que deux rangées de colonnes partageaient en trois
longues nefs parallèles. La travée du milieu, généralement fort
large, se terminait par une abside demi-circulaire à l'intérieur
et qui prenait au dehors une forme polygonale; parfois, comme à San Apollinare in Classe,
cette abside était élevée de plusieurs degrés au-dessus du niveau de la nef; des constructions
absidiales terminaient également les travées latérales. Si l'en veut prendre une idée exacte de la

i. Voir l'Art, il" année, tome I", pages 33 et 58.
loading ...