Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 13.1876

Page: 689
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1876_2/0717
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile

L’Exposition cle 1876, pour ceux qui savent
dégager la moyenne et saisir les tendances
générales au milieu de ce bruyant concert
d’intentions variées et de sons divers, peut
être considérée comme une étape de l’art
français. La conversion n’est pas encore effec-
tuée , la phase qui s’ouvre commence à peine,
celle qui finit peut durer quelque temps en-
core; mais nous avons tous ressenti le tres-
saillement de bon augure, et le jury lui-même
l’avait éprouvé. Le jour où ce monde impres-
sionnable, mobile et vivant, qui forme le pu-
blic privilégié de l’ouverture, a eu les pri-
meurs du nouveau Salon, la satisfaction était
visible. Un long mois s’est écoulé, la critique
s’est prononcée, le grand public a parlé; per-
sonne n’a eu à revenir sur l’impression pre-
mière.

La caractéristique évidente du Salon de



‘fl

wf*

XIII. — 2e PÉRIODE.

87
loading ...