Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 13.1876

Page: 222
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1876_2/0233
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LA VIE DE MICHEL-ANGE

Après ce qu’on vient de lire et ce
qu’il m’est interdit de louer, il ne
reste plus à parler que de la bio-
graphie, en quelque sorte matérielle,
de Michel-Ange. La tâche est ingrate
en plus d’un sens. Je ne dois m’oc-
cuper ni de sculpture, ni de pein-
ture, ni d’architecture; je n’ai à
parler ni des statues, ni des compo-
sitions murales, ni des dessins; il me
faut éviter de juger, d’apprécier,
même de décrire. La seule chose que
je doive, à la façon d’une table raisonnée, apporter à la suite des consi-
dérations et des développements qui précèdent, c’est de rétablir d’une
façon continue la chronologie des faits de la vie de Michel-Ange, ou
plutôt la suite précise de toutes ses œuvres.

On a déjà beaucoup écrit et l’on écrira encore sur leur interprétation,
sur leur valeur et sur le jugement qu’il en faut faire. Je dois éviter de
me laisser entraîner à l ien de semblable. Pour écrire ce qui va suivre et
qui n’est en somme qu’une compilation et qu’un résumé, il n’est besoin
que de s’en tenir à un petit nombre de volumes, à ceux-là seuls qui sont
des sources. En effet, à part quelques dissertations consacrées à des
points précis et particuliers, on aura vite fait de rappeler ce qui est
indispensable à la connaissance de la vie de Michel-Ange.

Pour le côté littéraire il suffit de l’édition des poésies donnée en
186à,par M. Cesare Guasti ; elle est définitive. Pour le côté biographique,
loading ...