Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 23.1900

Page: 55
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1900_1/0064
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
A TRAVERS LA SOUABE

STUTTGART — ULM — BLAUBEUREN — SIGMARINGEN

NOTES D’ART ET D’ARCHÉOLOGIE

(troisième article 1

IV

Autant que la sculpture, la
peinture nous réserve, au « Mün-
ster » d’Ulm, une série de sur-
prises et une série de jouissances.

Voici d’abord, sur l’arc
triomphal, un Jugement dernier
anonyme, datant de 1471, grande
machine, peuplée, assure-t-on, de
doux cent treize ligures groupées
avec netteté et avec souplesse,
mais, selon toute apparence, res-
taurée au point d'avoir perdu ses
qualités originales. L’auteur du
guide de la cathédrale, M. Pflei-
derer, évoque, à propos de cette
œuvre, le souvenir de Masaccio.
Pour ma part, étant donné la
hauteur à laquelle la peinture
est placée, je n’ai pu distinguer que la grosseur des têtes et m’abstiens,
en conséquence, de toute appréciation.

\. Voir Gazette des Beaux-Arts, 3e pér., (,. XXII, p. 293 et 309.
loading ...