Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 23.1900

Page: 353
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1900_1/0371
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
\y

LE SALON DE 1900

(premier article)


La dernière année du xixe siècle, comme la
dernière du xvme, inaugure un seul Salon. Non
pas que l’idéal n'y ait plus qu’un camp. Aux
expositions du Palais de l'Industrie et du Champ-
de-Mars survivra la rivalité deleurs hôles. Même,
fuyant ces cohues, quelques dissidents de qualité
formaient naguère un troisième groupe à l’appel
d’un poète et d’un critique, M. Gabriel Mourcy.

Bienheureuse discorde qui, rappelant aux artistes
de la Société Nationale, par ce répit d'un an, le
festina lente d'Horace, nous vaut, aux Abattoirs de
Grenelle, dans une baraque lumineuse, éphémère,
une réunion moins encombrée. Cette visite n’y sau-
rait être que rapide. L'Exposition centenale, bientôt
la Décennale, devant l’âge nouveau, porteront témoi-
gnage des efforts du nôtre. Aux maîtres critiques qui
ont expliqué ces efforts et les ont développés par
leur compréhension, leur sympathie, revient la tâche
d’une méditation nécessaire. On ne voudrait ici que

XXIII.

3e PÉRIODE.

43
loading ...