Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 23.1900

Page: 203
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1900_1/0216
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CLAUDE HOIN

(troisième article 1 )

Iloin excellait dans,ces éludes rapides,
largement tracées sur papier bleu, au
crayon noir rehaussé de blanc, et parfois
égayées des touches vermeilles des crayons
de couleur. Beaucoup ont figuré à la vente
de La Loge, faite en 1872 à Dijon : hommes
aux traits énergiques, femmes coiffées de
chapeaux Directoire, jeunes filles parées
d’un ruban ou d’une fleur. Ces feuilles, sur
lesquelles on voudrait mettre des noms
qui donneraient la clef de bien des rela-
tions de l’artiste, se font remarquer par
leur excellent dessin et un don précieux, celui de la ressemblance.
A distinguer surtout une expressive Tète de jeune femme aux che-
veux flottants retenus par un ruban bleu, chez le Dr Barbier, de
Dijon, moins terminée mais supérieure peut-être au portrait de la
même personne exposé au musée de cette ville. Toutes ces études
très personnelles sont de grandeur nature ; dans un plus petit
format, l’artiste a exécuté nombre de portraits intimes. Ils sont
au crayon ou à la pierre d’Italie, finement rehaussés de sanguine et
1. Voir Gazette des Beaux-Arts, 3e pér., t. XXII, p. 441, et t. XXIII, p. 10.
loading ...