Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 23.1900

Page: 68
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1900_1/0077
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UNE ŒUVRE INCONNUE UE JÉROME BOSCH (VAN AKEN)

:is quelque temps se trouve exposé au
musée de Gand un tableau primitif repré-
sentant un Ecce homo.

Cette peinture d'un haut intérêt,
transmise par héritage dans les an-
ciennes familles gantoises délia Faille et
Pycke, fut exposée pour la première fois,
en 1889, par le baron de Combrugge-
Rycke, qui la fit figurer à une exposition
de bienfaisance d'art ancien, à Gand.

Déjà alors, la Gazette des Beaux-Arts1 la signala au monde des
amateurs et des artistes par la plume autorisée de M. H. Hymans,
membre de l’Académie de Belgique. Je crois pouvoir reproduire
ici ces quelques lignes, parce qu’elles donnent à la fois l’opinion
d’un homme d’une haute compétence et une description parfaite
du tableau :

« 11 s’agit d’un Ecce homo qu'il y aurait lieu d’attribuer à Blés.
Le Christ, tout inondé de sang, apparaît au haut d’une estrade,
présenté à la foule par un Pilate en costume oriental. La multitude
bestiale et grouillante occupe tout le premier plan de droite. La

J. 3e période, t. I, p. 4)9.
loading ...