L' art: revue hebdomadaire illustrée — 8.1882 (Teil 2)

Page: 76
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1882_2/0093
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
76 L'ART.

en matières précieuses, ■—■ nos 587 à 60g, — les Objets en argent et en vermeil, — nos 610 à 646,
•— et l'Ameublement de luxe, ■— nos 647 à 673, ■— continuation des chefs-d'œuvre de l'ébénisterie
française aux xvnc et xvme siècles.

Le samedi icr juillet les enchères seront reprises par les Tableaux italiens, ■— nos 674 à 76g;

— les Anciennes faïences hollandaises et françaises, — nos 770 à 801, — seront adjugées le
3 juillet ainsi que les Majoliques et quelques pièces hispano-moresques, — nos 802 à 833, — les
Verres de Venise, — nos 834 à 857, — les Vases étrusques, — nos 858 à 864, — les Ivoires, —
nos 865 à 873, ■— des Bronzes, un lustre en cristal de roche et quelques autres objets provenant
des appartements de Mme la duchesse de Hamilton, — noa 874 à 883, — enfin les Sculptures et
la très remarquable pendule de l'immense Salle des Banquets.

Le 4 juillet, vente de Faïences françaises y compris deux pièces d'Oiron ■— Henri Deux
Ware, — n05 8g3 à gÔ2, ■— des Emaux de Limoges, ■— nos g63 à g77, — des chefs-d'œuvre des
plus habiles damasquineurs milanais de la Renaissance, — nos g78 à g85, ■— d'un petit nombre
d'Objets d'ameublement, •— nos g86 à gg7, — et des Objets d'art, —■ nos gg8 à 1008, — qui
ornaient l'énorme salle d'attente, — Marble Hall, — à laquelle vient aboutir le somptueux
escalier d'honneur entièrement construit en marbre noir d'Irlande.

Dans les niches de cette monumentale antichambre étaient placées les gaines en faïence de
Rouen supportant les bustes allégoriques des Quatre Saisons; par Vavasseur, le fameux potier
rouennais; là se voyaient aussi deux vases antiques en porphyre oriental et ces cinq superbes
bronzes commandés en Italie au commencement du xvie siècle, par François 1er, pour la décoration
de son palais de Villeroi : Y Apollon du Belvédère, la Diane dite de Versailles, le Gladiateur de
la Villa Borghèse, Y Antinous du Belvédère, YHercule et Télèphe.

La quatrième vente s'ouvrira le samedi 8 juillet par une série de Tableaux flamands et
hollandais d'importance secondaire, — nos 100g à 1067; — de Tableaux anglais, — nos 1068 à iio5;

— de Tableaux français, — nos 1106 à 1135; — pour finir par huit toiles espagnoles.

Le surlendemain 10 juillet adjudication des nos 1144 à 1165 : Anciens laques du Japon; —
1166 à 1188 : Objets d'art orientaux; — 1189 à 1233 : Porcelaines orientales; —■ 1234 à 1264 :
Anciennes porcelaines de Saxe; ■— et 1265 à I2g8 : Objets précieux d'ameublement.

Le mardi 11 juillet : nos i2gg à 13^5 : Anciens laques du Japon; ■— i32Ô à i38i :
Porcelaines orientales; ■— i382 à i3g3 : Objets d'art orientaux; — 13g4 à 1413 : Verrerie; —
et 1414 à 1456 : Ameublement précieux. .

La dernière partie de cette grande bataille artistique se jouera les i5, 17, 18, ig et 20 juillet.

Samedi i5 : nos 1457 à 166g : les collections de Miniatures.

Lundi 17 : nos 1670 à i6g5 : Porcelaines de Saxe; — i6g6 à i7og : Porcelaines de Sèvres;

— 1710 à 1740 : Porcelaines européennes diverses; — 1741 à 1776 : Porcelaines anglaises; —
1777 à 1806 : Ameublement de luxe.

Mardi 18 : nos 1807 à 183g : Objets d'art et de curiosité; — 1840 à 1873 : Porcelaines
européennes diverses ; —■ 1874 à i8g4 : Porcelaines et faïences anglaises ; ■— i8g5 à 1 g 13 :
Ameublement précieux; — et 1 g 14 à ig42 : Tapisseries.

Mercredi ig : nos ig43 à ig5g : Porcelaines de Saxe; — igôo à 2037 : Objets d'art et de
curiosité; — 2o38 à 2o55 : Porcelaines anglaises; — et 2o56 à 2068 : Ameublement de luxe.

Le dernier jour, 20 juillet : Monnaies grecques, romaines, anglaises et autres en or et en
argent : nos 206g à 2122; — Intailles montées en bagues : nos 2123 à 2134; — Intailles : nos 2135
à 2142; — Camées : nos 2143 à 2148; •— Camées montés en bagues : nos 214g à 2161 ; —■ et
Objets d'art : nos 2162 à 2207.

Chaque vente sera précédée de trois jours d'exposition publique.

On sait qu'aux Auctions anglaises, l'ordre des numéros des catalogues est invariablement
suivi, usage intelligemment pratique qu'il serait grand temps de voir importer à l'Hôtel Drouot,
sans parler d'autres réformes, que le bon sens et l'intérêt du public réclament également.

Noël Gehuzac.

(La suite prochainement.)
loading ...