L' art: revue hebdomadaire illustrée — 8.1882 (Teil 2)

Page: 81
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1882_2/0098
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UNE FAMILLE D'ARTISTES LOMBARDS

AU XIVe ET AU XVe SIECLE

les besozzo1

On ne possède bien que ce que l'on a trouvé soi-même.

(Bacon.]

I

a famille des Besozzo, dont nous allons nous occuper, est
I L^l/wCii(l#Jraw^N *"res connue en Lombardie depuis le xive siècle. Elle y est

arrivée à une certaine célébrité, dans les sciences, dans les
|/;. ¥ç^^f^fl^^5f\Hîa! belles-lettres et dans les arts '-'. Nous n'insisterons que sur

$ JbM ^CwWfU?fSnHT/S ^es artistes qu'elle a produits. Ceux qui en voudraient savoir A^^^^i-I^fe'.;

davantage liront les ouvrages dont nous donnons en note
le catalogue".

La famille tire son nom d'un hameau, dépendant de la
prébende d'Arcisate'1. Une branche vint s'établir à Milan;
elle compte des humanistes très savants (dont Argelati s'est
occupé au dernier siècle), ainsi qu'un cardinal et un saint. Celui-ci, Albert de Besozzo,
passa sa vie dans le sanctuaire de Sainte-Catherine, dite à la pierre tombante, ou mieux
la suspendue par l'équilibre et non point par miracle. Ce bienheureux Albert a vécu
dans ce couvent trente-quatre ans; il y mourut en 135g. Levait-il les yeux au ciel dans
ses prières, il jouissait de la vue du lac Verbano; les tournait-il sur les lunettes des
portiques, il se trouvait en face d'une de ces Danses Macabres dont on a longtemps cru
que le versant italien des Alpes ne contenait pas de spécimen. La vérité est que le

1. Le marquis Girolamo d'Adda est mort, enlevé prématurément par la maladie, avant d'avoir pu mettre la dernière
main à cet article, qu'il préparait pour l'Art. Nos lecteurs ne devront donc pas s'étonner d'y trouver quelques négligences et
quelques lacunes. Les dernières lignes montrent à quelles souffrances était en proie l'auteur en les écrivant. (Voir l'Art,
7e année, tome 111, page 3io.) 11 nous a paru cependant que, malgré l'état d'imperfection où la mort l'a laissé, ce travail peut
avoir encore quelque intérêt pour les abonnés de l'Art. (Note de la Rédaction.)

2. Argelati, Bibl. Script. Mediol. Vol. II, in-f", i' col. 168. Besutius Ant. Georgius natus in feudis Borromeorum |
Besutius Hyacintus ] Besutius Josephus ] Besutius Joseph. Bapt. | Besutius Johan. Fran. | Besutius Johan. Petrus | Besutius
Octavianus | Besutius Principavallus | etc. 11 y a des savants, des artistes de mérite aux xiv", xvc et xvi* siècles. De braves gens
se sont occupés plus ou moins de leur patrie et de leur famille. Religion, Liturgie, Sermons, Imprimerie, la Cathédrale de
Milan, les Évangiles, l'Histoire d'Italie, etc. Tous ces ouvrages se conservaient à l'Ambrosienne, le vrai sanctuaire de l'ancienne
doctrine et des antiquités classiques.

IL Voir aussi : Trattato del Giureconsulto Antonio Giorgio Besozzi, qui contient le Trattato degli uomini illustri di casa
BcsOy^o. Voir, si c'est nécessaire, ce qui a été dit par Vincent de Vit, province de Corne, comté d'Angera, terre titrée de
Marquisat. Prof. Bambilla Luigi : Varese e suo circondario. Varcse, Tipogratîa Ubicini, 1874. Luigi Boniforti : // Lago Mag-
giore e suoi Dintorni, Corografia e Guida storico artistica-industriale. 3e édition. Milan, Brigola. G. C. Bizzozeri : Varese e il
suo Territorio. Varese. Tipogratîa Ubicini. Un petit volume in-1-2 (1874). L'auteur est d'une grande modestie; et cependant
c'est peut-être le meilleur Guide de ces parages délicieux.

4. Des inscriptions romaines, semées par-ci, par-lù, prouvent la haute antiquité du bourg de Besozzo.

Tome XXIX.
loading ...