L' art: revue hebdomadaire illustrée — 8.1882 (Teil 2)

Page: 169
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1882_2/0195
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
H AMILTON PALACE'

(suite)

XII

Parmi les quatre-vingts tableaux qui
seront vendus le premier jour, il n'y a certes
pas de remarquables que ceux auxquels je
me suis arrêté, mais, ne pouvant tout citer,
j'ai tenu à ne signaler que ce qui est abso-
lument hors de pair ; ce dessus du panier
est à l'abri de toute discussion et de nature
à justifier les enchères les plus dorées.

Et cependant ce ne sont pas ces créa-
tions de génie pour lesquelles je m'attends
à voir se produire des luttes dont l'achar-
nement n'aura jamais connu de précédent.

Le marquis de Hertford, cet amateur
de tant de goût, n'a pas fait école en France
seulement. Je ne prétends pas que ses com-
patriotes aient, au même degré que lui, le
sentiment des extraordinaires mérites de
l'art décoratif français au siècle dernier ; je
ne me fais pas l'illusion de croire que de
tels raffinements d'élégance soient promp-
tement appréciables par la majorité de ceux
qui se les payent, et je sais parfaitement
que bien des bourses ne se délieront pour
en laisser tomber force guinées, que parce
qu'il s'agit de Hamilton Palace. Mais que
ce soient la vanité, l'orgueil, l'esprit d'imî-
Buste antique d'Auguste, tation ou une sincère passion artistique qui

en porphyre oriental, avec ornements en bronze doré. , i „ JLi.'.i.n____„ ."1 „„ *. :

1 t 3 ' poussent les compétiteurs, il est certain

(Collections de Hamilton Palace.)

qu'ils se livreront la plus rude bataille de
banknotes dont on ait gardé la mémoire, et que les prix qu'atteindront les objets d'ameublement
provenant de Versailles et des deux Trianons sont destinés à devenir légendaires.

Les plus beaux laques du Japon, les anciennes porcelaines chinoises et japonaises les plus
rares, — elles abondent à Hamilton Palace, — les bustes antiques d'Auguste, de Tibère et de
Vespasien, ne seront que les bagatelles de la porte en attendant l'adjudication des vases de
Sèvres montés par Gouthière, de la pendule de Sèvres bleu de roi en forme de lyre, de la
pendule Louis XVI de Robin en bronze doré avec cadran émaillé et figurines personnifiant
l'Architecture et la Sculpture, d'un curieux secrétaire commandé à P. H. Pasquier, qui l'a signé,
par Mmc du Barry pour son château de Louveciennes, et des trois chefs-d'œuvre dus à la colla-
boration de Riesener et de Gouthière, les derniers qu'ils aient exécutés pour Marie-Antoinette,
car le secrétaire est signé Riesener Je. iygo et la commode Riesener fe. ijgi. Tous deux

i. Voir l'Art, 8" année, tome Ier, page 234, et tome II, pages i3, jd, 118 et i3y.
Tome XXXI.

26
loading ...