L' art: revue hebdomadaire illustrée — 8.1882 (Teil 2)

Page: 33
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1882_2/0048
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Frise composée et gravée par P. A. Ducerceau.

ALIGNY

ET

LE PAYSAGE HISTORIQUE

(suite)

III

Les villages de l'Italie centrale et
méridionale, tantôt perchés comme
des nids d'aigles au sommet d'une
roche qui surplombe, tantôt reposant
au fond d'une vallée que bordent des
montagnes dénudées, ont pour les
touristes amis du pittoresque un
attrait tout particulier. Ce ne sont
pas là les fabriques de forme toute
conventionnelle dont l'école classi-
que a été si prodigue, mais ce ne
sont pas non plus les champs alignés
aux allures monotones qui plaisent
tant aux jeunes peintres contempo-
rains. L'architecture des maisons
n'offre rien qui soit particulièrement
saillant, mais leur mélange avec des
vieux murs éboulés que recouvrent
les plantes parasites, l'incohérence
de ces terrains mamelonnés où au-
cune maison ne peut être au même
niveau, l'air d'abandon, qui môme

Portrait de Théodore Caruelle d'Alignv.

Dessin de g. Bichard. dans lcs lieux habités éloigne la

pensée du bruit de nos cités mo-
dernes, tout contribue à donner aux villages italiens une allure à la fois agreste et sauvage, qui
impressionne étrangement les esprits portés à la rêverie. Tant de peuples se sont rués sur
l'Italie, tant de nations y ont habité successivement, tant de souvenirs s'y sont accumulés depuis
des siècles, que partout le passé s'y mêle à la vie présente. Je ne parle pas seulement des ruines

I. Voir l'Art, 8" année, tome I", page i5i.
loading ...