L' art: revue hebdomadaire illustrée — 12.1886 (Teil 1)

Page: 45
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1886_1/0056
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Vue d'après nature,
gravée par f. Basan, d'après le dessin de f. Boucher.

FRANÇOIS BOUCHER'

marignv directeur général des batiments.
pension et atelier au louvre accordés a boucher. ■—• les peintures de la salle du conseil,

a fontainebleau. — le salon et les travaux de 1753.

enormant de Tournehem mourait subitement au milieu de novembre 1751,
et Abel Poisson de Vandières, le « petit frère » de la marquise de Pom-
padour, reçu depuis décembre 1747 en survivance de sa charge, devenait,
âgé de vingt-cinq ans à peine, « Directeur et Ordonnateur général des
bâtiments, maisons, châteaux, parcs, jardins, arts et manufactures du
roi ». Boucher ne pouvait certes pas se plaindre d'avoir été jusqu'à ce
jour oublié ou méconnu ; il n'en avait pas moins quelques grâces à désirer
encore, quelques ambitions à satisfaire ; il est toujours bon d'ailleurs de
compter des amis au pouvoir; l'avènement du nouveau directeur dut le combler d'aise. Il n'avait
plus qu'à s'en fier désormais au dispensateur même des faveurs royales pour faire valoir utilement
ses titres et avancer ses affaires.

L'occasion ne tarda pas à s'offrir. L'ancien'•directeur de l'Académie de France à Rome,
Jean-François de Troy, y mourait le 24 janvier 1752, pendant qu'on rédigeait à la Direction
générale des bâtiments un rapport motivé au ministre sur l'indemnité de retour qui devrait lui
être accordée2. Cette mort rendait disponible une pension annuelle de mille livres, et Marigny3,
sans laisser aux compétitions, toujours si nombreuses en pareille occurrence, le temps de se pro-

1. Voir l'Art, il" anne'e, tome ii, page i5o.

2. Archives nationales, O'no^.

3. Abel Poisson ne prit qu'en 1734 le titre de marquis de Marigny. Nous adoptons dès à présent ce nom, sous lequel il est plus géné-
ralement connu.

Tome XL. 7
loading ...