L' art: revue hebdomadaire illustrée — 12.1886 (Teil 1)

Page: 153
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1886_1/0178
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Catalogue of the Collection of Autograph Letters and j dérable de ce catalogue dont les deux premiers volumes
Historical Documents formed between i865 and 1882, \ seuls sont imprimes, cl qui constituera, lorsqu'il sera ter-

by ALFRED MORRISON. Compiled and annotated
under the Direction 0/A. "W. Thibaudeau. Vol. I. A.-C.
Printed for Private Circulation. 1883. In-folio de

miné, un monument sans précédent.

Je ne crois pas qu'on rencontre nulle part ailleurs des
séries constituant, pour chaque personnalité vraiment im-

265 pages. Vol. II. D.-J. portante, un ensemble de pièces

1885. 36o pages. Tirage à jfj à l'appui plus considérable.

200 exemplaires. / I / (] j / Voici, par exemple, la fa-

mille Byron. De John, le pre-

M. Alfred Morrison, l'un t^/Vf /XU^'^^I mier Lord, M. Morrison pos-

ées amateurs les plus riches, / J I ' (J /" / ^/~-—y.~ sède une lettre ; puis douze

est en même temps l'un des / / ■ autres missives et documents

plus éclairés du Royaume-Uni. " de divers de ses descendants

S'il a très intelligemment tou- Signature d'Antoine Vas Dyck. nous conduisent au sixième

ché à toutes les branches de (Collection do M. Alfred Morrisin.) Lord Byron, George Gordon

la Curiosité, il s'est passionné Noël, l'immortel poète dont

pour tout ce qui peut éclairer l'histoire d'un jour nouveau [ vous ne trouverez pas moins de onze lettres suivies de
et faire plus sûrement connaître les hommes célèbres. De dix-neuf lettres de sa femme,*puis seize pièces émanant de
là sa prodigieuse Collection d'Autographes et de Docu- j la sœur de Byron ou la concernant.

ments historiques entreprise et poursuivie avec une Bossuet n'est pas représenté par moins de dix-sept au-

méthode,un esprit de suite qu'on ne saurait trop admirer. tographes.

Ce qui n'est pas moins digne de l'universelle louange, Les Bonaparte occupent six pages du Catalogue,

c'est qu'après avoir réuni, à frais énormes, un si précieux Charles I«r et Charles II d'Angleterre, dix pages; les
ensemble de pièces inestimables, il s'est imposé, dans j Condé, sept ; William Cowper, le poète de la mélancolie,
l'intérêt littéraire le plus désintéressé, la dépense consi- I dix ; Mme Denis, la nièce de Voltaire, quatorze ; Elisabeth
Tome XL. 22
loading ...