L' art: revue hebdomadaire illustrée — 12.1886 (Teil 1)

Page: 132
DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1886_1/0156
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
[32

L'ART.

salles qui sont ù faire; mais les travaux qui ne sont pas encore la totalité de ce que l'on peut faire dépendent des ordres
qui nous seront donnes et des fonds que le Roi fixera pour ce sujet dans le budget de l'année prochaine. Ainsi je ne
prévois pas que d'ici à un an il y ait lieu de penser que les salles nouvelles puissent être remises en garde à votre
administration.

« J'ai l'honneur d'être avec respect, Monsieur le comte, votre très humble et très obéissant serviteur.

« Fontaine. »

Les fonds attendus pour 1820 ne furent sans doute pas accordés ou ne furent que parcimo-
nieusement livrés. Rien n'était encore terminé l'année suivante. Il résulte des termes d'une
lettre du 26 juin 1821 que des monuments « de la sculpture du xv° siècle » se trouvaient clans
les nouvelles salles du rez-de-chaussée du Louvre, mais que trois de ces salles affectées à la
sculpture moderne ne sont pas encore pavées.

Louis Courajod.

(La suile prochainement.)

Dans son excellent livre : les Artistes de Harlem, dont l'édition française revue et augmentée
parut à Harlem et à La Haye en 187g, M. le docteur A. van der Willigen dressa le tableau
généalogique de la Famille Hais. Il en résulte que l'illustre Frans Hais se maria deux fois, la
première avec Anneke Hermans, dont il eut un fils, Harman, né en 1611, mort en 1669; la
seconde avec Lysbeth Reyniers, qui lui donna neuf autres enfants.

M. van der Willigen nous a appris que le fils aîné du maître, l'unique enfant d'Anneke
Hermans, suivit la carrière paternelle. « Harman, dit-il ', était, d'après son portrait dessiné, en
ma possession, geçelschapschilder, c'est-à-dire peintre de sociétés, de conversations », comme son
oncle, Dirk Hais.

Frans a peint le portrait de son fils Harman; cette toile magistrale fait partie de la
magnifique Galerie de Mme la Princesse Démidoff de San Donato 2; nous ne saurions trop la
remercier de nous avoir autorisés à publier l'admirable eau-forte de M. J. S. King d'après ce
chef-d'œuvre.

1. Page i5o.

2. A Pratolino, l'ancienne villa des Médicis, près de Florence.
loading ...