L' art: revue hebdomadaire illustrée — 12.1886 (Teil 1)

Page: 127
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/art1886_1/0151
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE MUSEE D'ANGOULEME.

127

les légitimes prétentions du Musée, sans cesser complètement, devint moins vive à partir de ce
moment.

En juin 1818, voici quelle était la liste des objets accordés aux Musées :

Premier état des objets du Musée des Petits-Augustins accordés au Musée royal
par S. E. le Ministre de l'Intérieur.

1

— Autel érigé à Jupiter par les commerçans de Pari

2. — Autre autel chargé de figures en bas-relief de Jupiter, d'Esus, de Vulcain et d'une

allégorie.

3. — Suite du même autel orné de figures en bas-relief de Castor et de Pollux, de Pan, etc.

4. — Débris du même autel sur lequel on voit encore les traces des figures de Vénus et de

Mercure.

74. — Buste de Charles-Quint, en marbre et en albâtre, par Jean Cousin.

q3. — Mausolée de Philippe de Commines, d'Hélène de Chambes, sa femme, et de Jeanne

de Commines, leur fille.
io5. — Colonne funéraire élevée à la gloire d'Anne de Montmorency, en marbre blanc.
107 bis. — Buste de Jean Goujon, par Michalon.
iii. — Le groupe des Trois Grâces, par Germain Pilon.
1 1 2 bis. — Deux statues en bronze représentant la Paix et l'Abondance.

112 ter. — Grand bas-relief en pierre de liais représentant-Jésus au tombeau et les saintes

femmes, par Jean Goujon.
113. —■ Statue en pied de Henri IV, par Francheville-.

121. — Statue en marbre blanc représentant David vainqueur de Goliath, par Francheville

[avec le bas relief et le piédestal).

122. — Le Jugement de Suzanne, bas-relief en pierre de Tonnerre, par Jean Rigier (sic).
145. — Buste en bronze de François Ier, par Jean Cousin.

1 55. —■ Buste en bronze d'Olivier Lefevre, seigneur d'Ormesson, par Paul Ponce.
io3. — Quatre esclaves qui ornaient le piédestal de la statue d'Henri IV, par Francheville,

en bronze. Cariatide
200 bis. — Buste en marbre de Colbert, par Anguier.

207. — Le Mausolée de la famille de Longueville, par Anguier, en marbre.

' o j i <j i Fragment conserve

208. — Colonne triomphale ajustée avec les quatre bas-reliefs qui ornaient le piédestal de la pÉcoie des Beaux-Arts.

statue de la place des Victoires.
212. — Louis XIV à cheval, modèle en bronze de la statue équestre qui se voyait à la place Vendôme, par Girard'on.

231. — Cuirasse d'acier et casque en fer repoussé chargé de sculptures.

232. _ Buste colossal en marbre de Pierre Séguier, par Jacques Sarrazin.

2_jx). _ Pied gauche de la statue équestre de Louis XIV qui décorait la place Vendôme

de la chaire
des Grands-Augustins.

te.

conservateur des monuments chargé de cette remise et je vous invite à donner le plus promptement possible des ordres à cet effet, etc., etc.

— C" de Pradel. »

Le Conservateur des Monuments publics au Directeur général des Musées royaux.

« Paris, le 9 juillet 1818. — Monsieur le comte, vous avez demandé à S. Ex. le Ministre secrétaire d'État de l'Intérieur que de nouveaux
objets existant au dépôt des Petits Augustins fussent accordés au musée royal et Elle nous a fait connaître ceux qui peuvent être mis à votre
disposition. J'ai l'honneur de vous adresser, conformément à ses instructions, les bons nécessaires pour en obtenir la remise. Veuillez bien
donner les ordres pour que ces objets soient retirés le plus promptement possible du Dépôt, dont le local est destiné comme vous le savez à
recevoir incessamment les Ecoles des Beaux-Arts. Agréez, Monsieur le comte, l'expression de la haute considération avec laquelle j'ai l'hon-
neur d'être, etc. — Ch. J. Lafolie.

Le C1' de Pradel, D' général ayant le portefeuille de la Maison du Roi, au Directeur des Musées royaux,
n Paris, le i3 août 1818. — M. le Préfet de la Seine, m'annonce, Monsieur le comte, la résolution de mettre à la disposition du musée
royal quelques uns des bas-reliefs provenant de la fontaine des Innocens et les fragmens de l'ancienne statue équestre de Henri IV dont
l'état est ci-joint. Je vous prie en conséquence de faire choix d'une personne pour recevoir ces objets d'art qui devront rester dans les
magasins du Musée jusqu'à ce que les salles que l'on prépare pour les monumens de la sculpture française soient disposées à cet effet, etc.

— Le Directeur général ayant le portefeuille, — C" de Pradel. »

1. Cet objet et les trois suivants, qui sont aujourd'hui conservés au musée de Cluny, furent rendus au conservateur des Monuments
publics de Paris à la suite d'une correspondance échangée entre le comte de Forbin et Ch. J. Lafolie : « G octobre 1820. — Monsieur le
Directeur, ■— Deux autels antiques, en 4 morceaux, érigés à Jupiter et à Vulcain ont été livrés au musée le 3 avril 1817 d'après la demande
qui en fut faite par le ministère de la maison du Roi. J'apprends que ces autels n'ont point trouvé place dans les salles du Musée royal
et qu'ils sont demeurés jusqu'à ce moment sur un des emplacemens qui est devant le quai du Louvre. Vous savez qu'on restaure mainte-
nant le palais des Thermes. Les autels dont il s'agit y seraient convenablement placés. S'ils n'ont effectivement reçu aucune destination,
comme il serait à craindre qu'en restant plus longtemps aux intempéries ils ne fussent exposés à une prochaine dégradation, je vous serais
particulièrement obligé de les faire mettre à ma disposition. Je m'empresserais d'ordonner leur rentrée dans le dépôt des monumens, rue des
Petits-Augustins, jusqu'à ce que la restauration du palais des Thermes fût achevée. Agréez, etc. — Le conservateur des monumens, Ch. J.
Lafolie. »

« Paris, le 24 novembre 1820. ■— Monsieur le comte, ■— Vous m'avez fait l'honneur de me donner avis que deux autels antiques érigés
à Jupiter et à Vulcain, qui faisaient partie de l'ancien musée des Monuments français et qui n'ont pu trouver place dans la belle collection

du musée royal, seraient mis à ma disposition..... Ces autels seront placés dans le dépôt jusqu'à la restauration complette du palais des

Thermes... — Ch. J. Lafolie. »

2. Il faudrait bien examiner si on n'a pas confondu ici le n" 113 de Lenoir, actuellement placé au château de Pau, avec le n" ii'i,
conservé aujourd'hui à Versailles sous le n° 2,814 du catalogue. Cependant les statues de Henri IV ont pu passer toutes deux par le Louvre.
loading ...