Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 11.1875

Page: 32
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1875_1/0037
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
32 GAZETTE DES BEAUX-ARTS.

triomphal de la déesse. Le peintre a placé enfin, au milieu du coffre saillant des che-
minées, le portrait du duc César de Vendôme et celui du duc de Penthièvre.

En quittant cette salle, où le pinceau de M. Duffer a si bien rempli le programme
qui lui avait été tracé par M. F. Moreau, le visiteur n'aura garde d'oublier la Chambre
d'honneur, dont nous lui recommandons encore la décoration originale et cependant
très-harmonieuse, malgré l'étrangeté du premier aspect : un haut lambris d'un noir
corbeau avec des panneaux vert et or sur fond gris, retraçant les attributs embléma-
tiques de Diane, reliés par de fines arabesques.

Et maintenant, puisqu'à défaut d'une haute compétence artistique que je ne pou-
vais invoquer ici, j'ai dû me borner au rôle d'un simple cicérone, il ne me reste plus
qu'à recommander au futur visiteur d'Anet de laisser, comme tant d'autres, sa carte
de visite manuscrite sur le livre d'or du château, ouvert à tous dans le grand vesti-
bule. Touristes, hommes politiques en villégiature, artistes, tous ceux qui vous ont
précédés ont tenu à donner au châtelain cette marque de souvenir. D'avance je exois,
du reste, pouvoir rassurer la modestie de chacun : à côté des plus grands noms de
France et..... de Navarre, après des remercîments brillamment tournés en prose aca-
démique ou en alexandrins galants, vous y trouverez la signature d'un jovial Jean
Pitou de quelque '101e de ligne, celle d'une jeune mariée à son premier jour de noce,
et enfin, faut-il le dire pour vous décider tout à fait, l'autographe de votre serviteur,
que l'illustre Charavay n'a cependant jamais vendu bien cher, et qu'au mois d'août
dernier, devant la-gracieuse insistance de M. F. Moreau, je n'ai pu me refuser d'y
tracer.

ADOLPHE DE LA TOIIRNELLE.
loading ...