Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 11.1875

Page: 92
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1875_1/0099
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE DIX-HUITIEME SIECLE

PA B PAUL LACROIX 1

filii

Ej\ confiant à M. Racinct la direc-
tion artistique d'un livre dont M. Paul
Lacroix avait fait le texte, MM. Didot
ont clairement montré leur intention
de réunir dans ce volume une quantité
immense de documents, et de les pré-
senter au public sous une forme des
plus attrayantes. Les ouvrages que
-, j-'l^^y5"" "~ p" M* Paul Lacroix a publiés sur le

moyen âge sont avant tout des livres
de vulgarisation, et ceux qui, en ap-
prenant l'histoire au collège, étaient
fatigués de cette suite non interrompue
de massacres et de guerres intermi-
nables, ayant toujours pour cause des
questions d'intérêt princier, ont pu se convaincre qu'on ne leur avait
montré que la parade. La véritable pièce, celle où la nation est en jeu,
roulait sur un sujet bien autrement varié et intéressant, sur les transfor-
mations du goût, qui sont la forme visible des mœurs, et sur les efforts
portés dans le travail, qui sont la véritable histoire de l'humanité. C'est
là que tendent aujourd'hui les investigations des hommes curieux de
fouiller dans le passé, et nous ne saurions trop applaudir aux tentatives
qui ont pour but de nous en révéler le côté intime.

Mais si, en étudiant le moyen âge, M. Paul Lacroix avait été parfois
arrêté par la rareté des documents, il se heurtait, en abordant le

1. Paris, Didot.
loading ...