Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 11.1875

Page: 393
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1875_1/0408
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
- wiJbrai: —SË=^g*~~-~ 'Srssr- (yest une h elle fille, saine, franche,
avenante et point sentimentale; les rêveries et les airs penchés ne sont
point son affaire. Elle aime à rire, conte avec une grâce sans pareille,
et jamais son histoire n'eut tant cl'à-propos.

Ouvrez nos annales, quand la France usée, appauvrie, humiliée, se
relève à peine de ses ruines, du temps de Louis XI, de Jehan Fouquet et
de Michel Columb, vingt ans avant la conquête de INaples et l'arrivée du
premier Italien en France; la Renaissance est à son berceau. Bientôt elle
fera ses débuts dans le monde à la cour de Charles VIII et de Louis XII,
pleine de vie, de fraîcheur et de promesses. Suivez-la dans ses méta-
morphoses, d'abord incertaine et semi-gothique, hésitant entre les sou-
venirs de la veille et la révolution du lendemain, se prenant de passion
pour l'antique à en perdre la tête; italienne à l'occasion, mais pour la
forme seulement et par mode, — car elle entend bien rester française
jusqu'au bout; — maîtresse enfin d'elle-même aux grands jours de

XI. — 2* PÉRIODE. 50
loading ...