Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 11.1875

Page: 551
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1875_1/0571
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES FIGURINES DE TANAGRA

AU MUSÉE DU LOUVRE1

III.

A la fin d'un précédent article
j'essayais, si les lecteurs de la Gazette
s'en souviennent, de montrer que les
statuettes de Tanagra, considérées au
point de vue de la préparation et de
la cuisson de la terre, comme à celui
de la confection du moule, de la
retouche et du parti pris de la colo-
ration, ne présentaient pas toutes les
mêmes caractères; et je trouvais dans
cette diversité la preuve de l'exis-
tence de quatre groupes de fabriques,
dont je proposais une classification
provisoire.

Ces différences, en quelque sorte
matérielles, imputables à la qualité
même de l'argile et à l'habileté plus ou
moins grande de l'ouvrier, sont d'ail-
leurs le seul indice de la multiplicité
des fabriques. Quant aux sujets trai-
tés, ils sont partout les mêmes; la
manière de les comprendre est aussi toujours à peu près semblable. Évi-
demment les ateliers de la région tanagréenne s'inspiraient tous des mêmes
idées, et, quelle que pût être leur rivalité commerciale, ils ne formaient

1. Voir Gazette des Beaux-Arts, 2e période, t. XI, p. 297.
loading ...