Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 15.1877

Page: 134
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1877_1/0141
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES FOUILLES D’OLYMPIE

Raconter des découvertes encore
bien loin de leur terme, décrire les
premiers fragments mis au jour par la
pioche sans attendre que de nouveaux
morceaux viennent peu à peu les com-
pléter, fonder enfin sur des documents
peu nombreux encore une apprécia-
tion de l’œuvre dont ils nous laissent
bien entrevoir l’importance, mais sans
nous permettre de l’étudier en détail,
est assurément chose délicate et hasardeuse. La prudence et l’amour-
propre conseilleraient de ne point courir l’aventure : les suppositions
qui paraissent aujourd’hui les plus probables ne seront-elles pas
démenties demain? Ne faudra-t-il pas atténuer, corriger les jugements
les mieux motivés en apparence? et, confier d’ores et déjà ses impres-
sions au papier qui ne laisse rien perdre, n’est-ce pas s’exposer à bien
des regrets, se condamner peut-être à l’humiliante nécessité de revenir
plus tard sur ses dires, et fournir des arguments tout prêts à qui vou-
drait par la suite se donner le facile plaisir de démontrer que vous n’êtes
pas infaillible? Et pourtant la Gazette ne peut garder plus longtemps le
silence sur des trouvailles qui apportent à l’histoire de l’art antique de
si précieuses informations. Après avoir tenu ses abonnés au courant des
progrès des fouilles, l’heure est venue pour elle de leur exposer
l’ensemble des résultats obtenus pendant la première campagne, celle
de l’hiver de 1875-1876, et de les mettre par là plus en état de com-
prendre l’intérêt des travaux qui se poursuivent en ce moment. Ces
considérations ont fait taire mes scrupules, et j’espère qu’elles rendront
loading ...