Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 15.1877

Page: 290
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1877_1/0301
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES ARTISTES CONTEMPORAINS

DI AZ

Il est des noms d’ar-
tistes qui, à peine pro-
noncés, éveillent dans
l’esprit des images et
font entrevoir, comme
en une vision soudaine,
des magnificences de
couleur. Le nom de Diaz
est un de ceux-là. Ces
quatre lettres sonores
ont un pouvoir magi-
que. A peine ont-elles
retenti, et voilà qu’elles
évoquent des dessous
de bois que l’automne
a faits rouges, des
troncs argentés s’enle-
vant en clair sur l’ombre épaisse de la forêt, des percées mystérieuses où
s’épanouissent de blanches nudités, des chemins verts dans lesquels
passent des bohémiennes ou des odalisques drapées d’étoiles qui chatoient
sous la lumière. — Comme tous les maîtres, Diaz se reconnaît au premier
coup d’œil : son signe particulier est le rayon de soleil qui traverse son
œuvre.

I.

C'est par l’étude de cette brillante personnalité que je fais aujourd’hui
mes débuts dans la Gazelle clés Beaux-Arts, non sans une inquiétude
loading ...