Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 29.1884

Page: 327
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1884_1/0344
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
EXPOSITIONS D’HIVER DE LA ROYAL ACADEMY
ET DE LA GROSVENOR GALLERY

SIR JOSHUA REYNOLDS ET GAINSBOROUGEI

a Royal'Academy et la Grosvenor Gallery
ouvrent à Londres, en mai, leur exposi-
tion des peintres vivants. Pendant trois
mois d’hiver, janvier, février et mars,
elles ont pris l’habitude de faire une ex-
position de tableaux des vieux maîtres.
La Grosvenor Gallery a consacré, d’une
manière exclusive, son exposition d’hiver
de 1884 à l’œuvre de Sir Joshua Reynolds.
La Grosvenor Gallery et la Royal Aca-
demy se font une sorte de concurrence et sont devenues comme deux
institutions rivales qui se disputent les faveurs du public. Sir Joshua
Reynolds ayant été de son vivant le président de la Royal Academy et un
président illustre, la Grosvenor Gallery, lorsqu’elle a pris l'initiative de
faire une grande exposition de ses œuvres, a paru quelque peu empiéter
sur le terrain de sa rivale. Celle-ci, pour se défendre, s’est mise de son
côté en quête d’un choix d’œuvres, non seulement de Reynolds, mais
de Gainsborough, qu’elle expose, dans ses galeries, au milieu d’une
réunion des vieux maîtres de toutes les écoles. La concurrence est déci-
dément une bonne chose, car nous lui devons d’avoir vu sortir cette
année des collections particulières où elles sont ensevelies, des toiles de
Reynolds et de Gainsborough assez nombreuses pour qu’on puisse jeter
une vue d’ensemble sur l’œuvre de ces deux artistes.

Reynolds et Gainsborough ont été contemporains ; le premier, né en
loading ...