Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 29.1884

Page: 451
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1884_1/0471
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
JOURNAL

DU

VOYAGE DU CAVALIER BERNIN

EN FRANCE

PAR M. DE CHANTELOU

MANUSCRIT INÉDIT PUBLIÉ ET ANNOTÉ PAR M. LUDOVIC LALANNE
(SU ITE)

e onzième d’octobre, étant allé chez le Cavalier, j’ai
trouvé dans son antichambre le dessin que Le Brun
avait fait pour être peint au salon de Vaux1 2; il l’avait
envoyé pour le faire voir au Cavalier, lequel étant
revenu de la messe, il s’est arrêté à regarder ce des-
sin et l’a considéré fort attentivement et longtemps,
puis il a dit : E bello, ha abbondanza senza confusione3.
Comme c’est une ovale, il a dit que si le palais du soleil,
avait été de même forme ou bien rond, peut-être aurait-
il mieux convenu au lieu et au soleil même. Ce sont les quatre saisons de
l’année qui sont représentées dans ce dessin avec les quatre éléments.
Comme c’est pour une voûte de dôme, l’ouvrage est de grande sujétion, tout
devant répondre à un seul point et tout devant presque paraître en raccourci,
étant vu de bas en haut. J’ai dit que Raphaël avait fui ces sortes de repré-
sentations. Le Cavalier a fait tourner ce dessin de tous les côtés pour le
mieux voir, et après a dit qu’il fallait que M. Colbert le fît exécuter quelque
part, que ce serait dommage qu’il ne le fût pas.

Le nommé Château4, graveur, lui a montré sur le même lieu l’ouvrage

1. Voir Gazette des Beaux-Arts, t. XV, ‘2e période, p. 181, 305 et 501; t. XVI, p. 170 et 310;
t. XVII, p. 71; t. XIX, p. 283 ; t. XX, p. 273, 447; t. XXI, p. 185 et 378; t. XXII, p. 94;
t. XXIII, p. 271 ; t. XXIV, p. 360 ; t. XXV, p. 524, et t. XXVI, p. 178, 529; t. XXVII, p. 271,
t. XXVIII, p. 265 et t. XXIX, p. 257.

2. Du château de Vaux.

3. « Il est beau. Il a de l’abondance sans confusion. »

4. Guillaume Château, graveur, membre de l’Académie, né en 1635, mort en 1083.
loading ...