Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Per. 19.1898

Page: 301
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1898_1/0318
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES INFLUENCES CLASSIQUES DANS LES FLANDRES 301

d où vient-elle? Impossible de le deviner. Sur les quatre figures ou
groupes de figures, celle du premier plan est vingt fois plus petite
que le saint placé au second plan. Nul soupçon, par conséquent, de
la perspective, science si familière aux van Eyck. Je serais disposé à
tenir compte au graveur de l'indication du paysage (quelques fleurs,
un moulin avec un âne, plus loin le meunier portant un sac sur son
dos, puis un lièvre dans sa tanière) ; mais le moyen de ne pas con-
stater qu'il ignore l’art de relier ces motifs les uns aux autres et de
leur donner quelque cohésion ? Même impéritie dans le rendu des
arbres : quoiqu'ils appartiennent à cinq essences différentes, ils ne
se composent, en dehors du palmier, que d'un certain nombre de
feuilles (vingt environ) dépourvues de branches, les unes petites
comme des as de pique, les autres allongées comme des fers de lance,
quelque chose comme des marguerites poussant au bout d’un tronc.
Ce n’est donc pas à cette porte encore qu’ont frappé les van Eyck.

Que le lecteur se persuade bien de la sincérité de mes efforts : je
voudrais voir quelque chose, mais n’aperçois rien. Peut-être d’autres,
plus sagaces ou mieux informés, seront-ils plus heureux. En tout
état de cause, je tiens, non à ce que ma théorie se confirme, mais à
ce que la lumière se fasse, fût-ce contre moi. La question du retable
de Broederlam et la question du livre d’FIeures du duc de Berry,
voilà, pour la gouverne de mes successeurs ou contradicteurs, les
deux problèmes à serrer de plus près.

Pour me résumer, tout jusqu’ici tend à prouver que les véri-
tables précurseurs des van Eyck furent, non les peintres, mais les
sculpteurs. De même que Mantegna procède de Donatello, de même
les van Eyck procèdent des Claux Sluter et tutti quanti ; ce qui ne
diminue d’ailleurs en rien leur mérite en tant que rénovateurs de
la peinture.

EUGÈNE MUNTZ

(La fin prochainement.)
loading ...