Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Per. 19.1898

Page: 239
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1898_1/0254
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE BUSTE D’ELGHE

Tous les amateurs d’art sont
allés voir au Louvre, dans la salle
de l’Apadana d’Artaxerxès, où il
est exposé depuis la lin de décem-
bre, le buste de femme dont nous
donnons ici l'image.

11 fut découvert, le 4 août
1897, par des ouvriers qui tra-
vaillaient dans un champ, voisin
d’Elche, au lieu dit d'Alcudia.
Riche est une petite ville située sur
la côte orientale de l’Espagne, tout
près de la mer, à quelques lieues
au sud d’Alicante. L'Alcudia dé-
signe l’emplacement des ruines
antiques qui attestent l’existence
de l’ancienne Ilici, ville des Ibères, devenue plus tard colonie
romaine sous le nom de Colonia Julia Ilici Augusla. M. Pierre
Paris, professeur d’archéologie à l’Université de Bordeaux, alors
chargé d’une mission en Espagne, eut le bonheur d’arriver à Elche
peu de jours après que le buste fut sorti de terre. Frappé par l’im-
portance de cette trouvaille fortuite, il pensa tout de suite à en faire
profiter le Musée du Louvre. 11 écrivit à M. Heuzey, en lui envoyant
une photographie du buste. Grâce à la libéralité de M. Noël Bardac,
qui avait mis à sa disposition une somme d’argent destinée à des
loading ...