Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Per. 19.1898

Page: 289
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1898_1/0305
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES

INFLUENCES CLASSIQUES ET LE RENOUVELLEMENT

DE L’ART

DANS LES FLANDRES AU XVe SIÈCLE

(premier article)

I

Jusque dans les publications les plus récentes, des
savants belges, hollandais ou allemands autorisés s’ac-
cordent à faire descendre au début du xvi° siècle les
premiers symptômes, de la Renaissance dans les Pays-
Bas1. Les recherches que je poursuis depuis de longues
années me permettent de reculer cette date au moins de
cinquante ans. A l’origine, il est vrai, il ne s’agissait que
d’imitations accidentelles, mais ces emprunts prouvent
que, dès lors, la curiosité avait mordu sur les esprits.

1. Voir, entre autres, l’intéressant volume de M. Graul : Beitrægc zur Ge-
schichtc der clchorativcn Skulplur in den Niederlandcn wæhrend der ersten Hælfte
des XVI. JahrblinderIs. Leipzig, 1889. — Mêmes errements en ce qui touche l’iiis-
toire littéraire. L’auteur de La Renaissance des lettres et l'essor de l’érudition an-
cienne en Belgique (Louvain, 1890), M. Nève, ne remonte pas au delà d’Érasme!
Quant à Schoy, l’auteur de l'Histoire de l'influence italienne sur l'architecture dans
les Pays-Bas (Bruxelles, 1879), il s’est efforcé de prouver que la Renaissance ita-
lienne n’a pénétré dans les Flandres que par l’intermédiaire des Espagnols !
Est-il nécessaire d’ajouter que son système ne soutient pas l’examen?

37

XIX. — 3“ PÉRIODE.
loading ...