Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Per. 19.1898

Page: 471
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1898_1/0497
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
L’ART DU XVIIIe SIÈCLE FRANÇAIS AU LOUVRE 471

en cuivre doré qui lui servent d’anses et qui ne fut exécuté défini-
tivement qu’à la fin du xvmc siècle, et par deux très beaux vases en
porcelaine et biscuit de Sèvres, qui datent de la fin du règne de
Louis XVI. Ces deux objets ont figuré dans les inventaires révolu-
tionnaires parmi les saisies réservées au Muséum. Déposés au minis-
tère de l’Intérieur, ils ont été restitués au Louvre tout récemment.

Une petite terre cuite tout à fait exquise, et qui n’avait jamais
été montrée comme elle mérite de l’être, représente une spirituelle
et piquante figure de femme de style Louis XV. Elle est d’un modelé
tout à fait souple et ne le cède en rien, sous ce rapport, au groupe
de La Bacchante par Clodion, que le Louvre doit à la générosité de
M. de Marigny.

Le dix-huitième siècle est à la mode, et les femmes en maintien-
dront peut-être le goût passionné pendant de longues années encore.
La conservation des dessins exposait, il y a quelques semaines, toute
une série de beaux dessins de cette époque,, qu'elle avait jusque-là
maintenue dans ses cartons : la conservation des objets d’art ne
pouvait que suivre cet exemple, et satisfaire au goût public qui s’af-
firme si vif pour cette période de notre art français.

GASTON MIG E 0X
loading ...