La chronique des arts et de la curiosité — 1908

Page: 9
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1908/0019
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
A- 2. - 1908. BUREAUX : 106, BOULEVARD SAINT-GERMAIN (6') 11 Janvier.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES SEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

Les abonnés à la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement la Chronique des Arts et de la Curiosité

Prix de l'abonnement pour un an

Paris, Seine et Seine-et-Oise. ... 10 fr.
Départements........... 12 fr.

Étranger (Etats faisant partie de
l'Union postale) ......... 15 ft»

Le Uuméro : O fr. 25

PROPOS DU JOUR

Qy^ÏË*,'Université do Grenoble, quia pris
rlf^Z) tant d'initiatives heureuses,

(j>ïk^^\ vient d'avoir l'idée de fonder à
oglsrfiji Florence un institut français.
Alors que les étudiants et les artistes d'au-
tres pays trouvaient sur les bords de l'Arno
des Sociétés toutes constituées et capables de
faciliter leurs vies et leurs travaux, nos com-
patriotes vivaient dispersés et n'étaient par-
fois réunis que par un effort de leur volonté.
L'Université de Grenoble a pensé qu'en insti-
tuant pour eux un centre d'études elle servi-
rait utilement le bon renom de la colonie
française.

Comme on peut le deviner, l'art tiendra une
grande place dans les préoccupations de cet
institut privé. Le petit palais florentin qui
sera son domicile officiel offrira à ses visi-
teurs des livres et des revues. On y entendra
aussi des conférences qui pourront être très
précieuses pour les artistes dont l'éducation
historique a été parfois, et trop souvent par
nécessité, un peu hâtive. Le caractère tout à
fait libre de cet institut, qui sera maître de
ses programmes et de ses travaux, lui per-
mettra, d'ailleurs, de modifier son enseigne-
ment et ses projets selon les besoins auxquels
il lui paraîtra le plus urgent de répondre.

C'est là une excellente initiative qui mérite
d'être encouragée. Le gouvernement est prêt
à lui marquer son intérêt par une subvention;
l'Université de Grenoble, de son côté, a con-
tribué aux frais de première installation; les
dons des amateurs ne manqueront pas sans
doute à une œuvre qui servira à la fois l'art
et nos compatriotes.

NOUVELLES

*** Par décret en date du 30 décembre 1907,
rendu sur le rapport du ministre de l'Instruc-
tion publique et des Beaux Arts, sont nommés
membres temporaires du conseil des musées
nationaux, pour une durée de trois ans à
dater du 1er janvier 1908: MM. Bourgeois,
Poincaré, sénateurs ; Aynard, Leygues, dépu-
tés ; Tetreau, président de section au conseil
d'Etat; Hérault, président de chambre à la
Cour des Comptes ; Berger, membre de l'Ins-
titut, député, président de la Société des Amis
du Louvre; Bonnat, membre de l'Institut,
directeur de l'Ecole nationale et spéciale des
Beaux-Arts ; Gollignon, Coutan, Emile Michel,
membres de l'Institut; Gonse, écrivain d'art,
membre du conseil supérieur des Beaux-Arts ;
Guillemet, artiste peintre, membre du conseil
supérieur des Beaux-Arts.

*** Un amateur, M. Jean Fabre, vient
d'offrir au Musée des Affaires étrangères un
exemplaire de tous les menus officiels signés
d'artistes en renom qui ont eu lieu à Paris
depuis 1860.

Voici la liste des conférences qui seiont
données cet hiver, le dimanche, à 2 h. 1/2,
au Musée Guimet :

12 janvier : La Bhagavad-Gild ou Cantique
du Bienheureux, par M. A. Foucher ; — 19
janvier : Le Temple d'Angkhor (avec projec-
tions), par M. de Milloué ; — 26 janvier : Le
Jugement des âmes hors d'&gvple (avec pro-
jections), par M. A. Moret ; — 2 février : Fi-
gures d'impératrices -romaines, par M. R. Ga-
gnât ; — 9 février : Babylone et la Bible, par
M. Jean Réville ; — 16 février : Tm Question
de Vart dorien (avec projections), par M. E.
Pottier ; — 23 février : L'Origine linguistique
de quelques mythes égyptiens, par M. V. Loret ;
— 1er mars : Vadministration des temples en
Grèce, par M. Homolle; — 8 mars : Zoroastre
d'après la tradition parsie, par M. D. Me-
loading ...