La chronique des arts et de la curiosité — 1908

Page: 93
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1908/0103
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
N» 11. - 1908. BUREAUX." 106, BOULEVARD SAINT-GERMAIN (6e)

14 Mars.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

Les abonnés à la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement la Chronique des Arts et de la Curiosité

Prix de l'abonnement pour un an

Paris, Seine et Seine-et-Oise. ... 10 fr.
Départements........... 12 fr.

Étranger (Etats faisant partie de
l'Union postale)......... 15 fr.

Le USTU-méro : o fr. 25

PROPOS DU JOUR

nt prête à l'artiste et au lettré qui
préside aux destinées de l'Im-
primerie Nationale le projet d'ins-
2fC&&1 taller un musée du Livre. Rien
ne serait plus intéressant et ne serait mieux
à sa place dans cet hôtel de Rohan que va
bientôt laisser libre le transfert de l'Impri-
merie Nationale. Alors qu'il existe ailleurs
des musées admirables comme la Maison
Plantin, nous sommes assez dépourvus. Les
éléments ne font pas défaut, msis ils ne
sont pas rassemblés.

C'est à ce travail de groupement que pour-
rait procéder utilement l'Imprimerie Natio-
nale. Elle tireraitde son propre fonds, d'abord,
de nombreux exemplaires. Elle est, par sa
fonction même, en possession de documents
très représentatifs qu'il lui suffirait de classer
en vue non pas seulement de l'agrément, mais
aussi de l'enseignement et de l'histoire.

Il n'est pas téméraire, en outre, do compter
sur les dons qui pourront enrichir cette col-
lection publique. Les sociétés de bibliophiles
sont nombreuses et leurs créations capitales.
A l'heure présente, les institutions en faveur
desquelles elles peuvent parfois se dessaisir
sont peu nombreuses, mais lorsqu'un musée
du Livre sera institué et placé sous le pa-
tronage de l'Imprimerie Nationale, il sem-
blera un asile naturel aux belles publications
de jadis et d'aujourd'hui, étrangères aussi
bien que françaises. Ne serait-il pas possible
en tout cas d'employer pour ce musée du
Livre la méthode dont le Louvre use si heu-
reusement et qui consiste à demander aux
collectionneurs de prêter pour un temps fixé
les pièces rares, peu connues du public? Le

projet est encore à ses débuts; il peut se
compléter et se préciser de bien des manières.
Mais il faut tout de suite le signaler, l'encou-
rager et souhaiter sa réussite.

Nous apprenons avec plaisir que le service
des Beaux-Arts s'est ému du dommage qu'al-
lait causer à la place Stanislas le projet, contre
lequel nous nous sommes élevés ici-même, de
reconstruction du théâtre de Nancy. M. le sous-
Secrétaire d'État des Beaux-Arts a fait con-
naître au maire de Nancy, par l'intermédiaire
du préfet, que « les plans du théâtre devront
être soumis à l'examen de la Commission des
Monuments historiques, la place et les bâti-
ments étant classés ». On ne saurait trop se
féliciter d'avoir réussi à intéresser les pou-
voirs publics à cette question. Souhaitons
qu'ils montrent jusqu'au bout la fermeté né-
cessaire.

-ooc=-

NOUVELLES

*** Le Musée du Louvre vient de faire
l'acquisition, au prix de 25.000 francs du
tableau du Greco, T,e Christ en croix, conservé
jusqu'ici à la mairie de Prades, que la Gazette
a reproduit hors texte dans son dernier nu-
méro en accompagnement d'une étude de
M. Paul Lafond.

*** Par décret en date du 10 mars, rendu
sur la proposition du ministre du Commerce
et de l'Industrie, M. Gustave Rives, archi-
tecte en chef des bâtiments civils à Paris, est
promu commandeur do la Légion d'honneur.

**# Le Journal Officiel du 13 mars a publié
la liste des promotions ou nominations dans
l'ordre national de la Légion d'honneur faites
par le ministère du Commerce à l'occasion
loading ...