La chronique des arts et de la curiosité — 1908

Page: q
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1908/0445
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
¥l* 23. - 1908. BUREAUX': 166, BOULEVARD SAINT- GÉ R M AI N (6«) G Juin.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

paraissant le samedi matin

Les abonnis à la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement la Chronique des Arts et de la Curiosité

Prix de l'abonnement pour un an

Paris, Seine et Seine-et-Oise. ... 10 fr.
Départements........... 12 fr.

Étranger (Etats faisant partie de
l'Union postale)......... 15 ff 1

Xj« Numéro : O fr. 23

A partir d'aujourd'hui, la CHRONIQUE ne
paraîtra plus que tous les quinze jours,
suivant l'usage adopté pendant la saison
d'été.

Le prochain numéro portera la date du
20 juin.

PROPOS DU JOUR

'[ les artistes avaient douté de l'in-
térêt qu'ils inspirent à la société
contemporaine, de récentes initia-
tives auraient suffi à les rassurer.
Une donatrice a voulu ménager à leur vieil-
lesse un asile paisible dans la campagne.
Après toute une vie de labeur, traversée de
tant d'espoirs et de déceptions, les artistes
voyaient trop souvent venir sur la fin de leur
carrière des temps plus durs encore, puisque
la foi dans l'effort et dans l'avenir en était
absente. Quelques-uns, désormais, devront à
la pensée généreuse d'amis de l'art un sort
plus doux : une maison accueillante les re-
cevra, les libérera des soucis matériels, et leur
permettra d'achever en commun, sinon leurs
travaux, du moins leurs rêves.

Une autre tentative d'un genre tout diffé-
rent doit être faite cet été clans le Pas-de-
Calais, et elle mérite d'être suivie avec autant
d'attention que de sympathie. Dans un an-
cien monastère qui est fort beau et qui, à
l'heure présente, est sans emploi, quelques
personnes ont eu la pensée d'offrir une villé-
giature à des colonies scolaires, à des artistes,
à des hommes de lettres. Ce n'est pas, h la
vérité, une hospitalité qu'on prétend leur
offrir. On les invite à occuper un logement
qui se trouve libre durant cet été : ils y vi-
vront à leur guise. Cet acte de camaraderie
peut aider les artistes pratiquement, en leur

donnant occasion de vivre Un mois à la
campagne, dans Un très beau paysage. Il
permet aussi, dans cette colonie assez nom-
breuse d'hommes appartenant à des métiers
divers, ayant un passé, une éducation, un
idéal différents, des rapprochements qui peu-
vent profi'^
sant de ci E_ . ...

Cesteni?îSg)(gJ
tention el =— »fe
une pens E 5Vjljv5
un esprit = cm r#llVl
d'être enc
perpétuel; E_
des solut = r-
développc E—
tant l'effo
l'aide mul = 0
excellente E-1-
bles. =_ JZ

|_2? O

03

O
+-»

c
o

*** Lui E 1
Paris, à 1E~
et de l'ave— n
l'auteur di -
sculpteur =- fj

Mercredi œ
tombe de '
Bouchot, r=j_
fut érigé 1-
l'œuvre dt=-l?

>

CD

Pecs (Hon—
des soldat -
la peste er.=-

06

D'aiË-2 ZS

communier
portrait di-
de Charle^ Q

O

o

% O

= E
— o
loading ...