Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 16.1877

Page: 48
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1877_2/0054
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE SALON DE PEINTURE1

(suite )

Nous avons exprimé avec une certaine liberté des opinions que la
Gazette ri’a peut-être point l’habitude d’abriter sous sa couverture. Il ne
nous coûtera pas, maintenant, de nous rencontrer plus souvent avec ses
goûts et ses préférences ordinaires, surtout devant les œuvres d’hommes
de haute valeur dont le talent est depuis longtemps consacré par des
succès retentissants.

Un grand événement aura illustré le Salon de 1877: nous voulons
parler du retour de M. Meissonier aux expositions, d’où il était absent
depuis si longtemps. Il reparaît avec le Portrait de M. Alexandre
Dumas fds. Ce portrait a été donné, dit-on, par son propriétaire au
musée du Louvre. Le peintre au regard si aigu, ce fin, spirituel, infaillible
maître en exécution, le seul qui puisse ne pas craindre de rendre tous les
détails, car il s’en joue avec une extraordinaire facilité, a poussé un beau
jour M. Dumas fils sur une chaise, contre le mur rouge de son atelier ;
il a approché de l’écrivain une table chargée de volumes, puis il l’a

1. Voir Gazette des Beaux-Arts, 2e période, t. XV, p. 529.
loading ...