Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 16.1877

Page: 316
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1877_2/0331
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES DESSINS D’ALBERT DURER1

(troisième article)

IV.

Dans les premières de ses
études comme dans plusieurs de
ses gravures contemporaines, Du-
rer subit l’influence directe du
Maître au caducée. Il emprunte au
Vénitien son esthétique du corps
humain : les membres allongés et
grêles, la tête ovale et plate. Cette
imitation se reconnaît visiblement
jusque dans les esquisses pré-
paratoires de la gravure Adam
et Ève, esquisses nombreuses et
détaillées. Sans doute si nous pos-
sédions tous ces travaux prélimi-
naires, nous y trouverions frag-
ment par fragment l’œuvre tout
entière de 1504. Nous avons au
moins quatre de ces projets par-
tiels : 1° deux dessins séparés,
Adam et Eve, avec l’indication des divisions proportionnelles (Albertine) ;
2° une Eve debout tenant la pomme d’une main, l’autre bras sans main
(musée d’Oxford) ; 3° trois bras et trois mains pour l’Adam, et sur la même
feuille le coin du paysage occupant la partie supérieure de la planche,
moins le petit chamois (British Muséum); 4° Adam et Eve réunis, avec
la date de 1504, l’année même de la gravure (appartenant à M. Lana,
à Prague). Ces projets sont tous à la plume et dessinés dans un sens in-

1. Voir Gazelle des Beaux-Arls, 2e période, t. XV, p. 598 et t.
loading ...