Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 16.1877

Page: 141
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1877_2/0150
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE RELIQUAIRE D’ORVIETO'

CHAPELLE PEINTE PAR LUCA SIGNORELLI, A ORVIETO.

aurai-je décrire les peintures de Lnca
Signorelli ? Elles décorent la chapelle dite
Chapelle Neuve, ou de la Madone de Saint-
Brice, qui fait face à celle du Corporal; j’en
ai trouvé l’histoire dans les documents
publiés par M. Lodovico Luzi : « Le
10 mai 1M7, les conservateurs du temple
d’Orvieto, les membres de la fabrique et
quelques artistes délibèrent sur l’offre faite
par frère Giovanni Angelico de Fiesole,
ille frater observantiœ ordinis predicato-
rum qui est tam egregius magister pictor, de venir dans leur ville pen-
dant l’été pour travailler... » et le lendemain, 11 mai, « considérant que
la chapelle neuve de la croix, en face de la chapelle du Corporal, est
demeurée blanche et non peinte, et que, pour l’honneur de l’église, elle
doit être peinte par quelque bon et fameux maître; et qu’alors se trouve
àOrvietoun certain frère de l’observance de Saint-Dominique qui a peint
la chapelle de Sa Sainteté, dans le palais apostolique de Rome, lequel
peut-être viendrait peindre ladite chapelle, et qui est fameux plus que
les autres peintres italiens; et qu’il resterait à peindre dans ladite cha-
pelle seulement trois mois dans l’année, savoir juin, juillet et août2,
parce que dans les autres mois il faut qu’il serve sa sainteté nostre
Seigneur et que, dans lesdits trois mois, il ne veut pas rester à Rome,
et qu’il demande salaire pour lui-même à raison de deux cents ducats
d’or par an, avec les dépenses de nourriture, et que les couleurs lui

t. Voir la Gazelle des Beaux-Arts, 2e période, t. XV, p. 154 et 582.

2. Le contrat du 44 juin 1447 ajoute le mois de septembre.
loading ...