Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 17.1878

Page: 70
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1878_1/0082
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
70 GAZETTE DES BEAEX-ARTS.

versation intime et familière, et aussi des préoccupations d'argent qui
prenaient parfois pour lui un caractère si aigu. Elle est écrite en quatre
longues lignes, de cette écriture fine et élégante que l'on connaît :

Recorclo a voi Menecho che me mandiate le istranboli de Rieiardo di quella
tempesta che ebbe andando in unviagio e che recordiale a Cesarino che me manda
quella predicha e recommandâtemi a lui ancora ve ricoro che voi solecitiate
Madona le Atalale 1 che me manda li denari e vedete d''avère horo e dite a Cesa-
rino che ancora lui li recorda e soleciti e se io poso allro p voi avisatime. — « Je
vous rappelle, à vous, Menecho, de vouloir bien m'envoyor les vers do Richard sur
cette tempête qu'il a essuyée en al'ant en voyage, et de faire souvenir à Cesarino de
m'envoyer son sermon. Recommandez-moi de nouveau à lui. Je vous prie aussi de
presser Madame Atalante de m'envoyer un peu d'argent, et faites en sorte d'avoir de
l'or. Di Les à Cesarino qu'il le lui rappelle encore; pressez-le, et si je puis autre chose
pour lui, dites-le-moi. »

Ici se termine la revue que j'ai entreprise des dessins du Musée
Wicar. Il ne me reste plus qu'à jeter un coup d'œil sur quelques objets
d'art faisant partie de la même collection et de dire ce que je pense de
ce joyau unique qu'on appelle la Tête de cire.

LOUIS GONSE.

(La fin prochainement).

\. Probablement Atalante Baglioni qui lui avait commandé pour sa chapelle, à San-
Bernardino de Pérouse, le tableau de la Déposition de croix.
loading ...