Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 17.1878

Page: 71
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1878_1/0083
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
J 0 U R IN A L

D U

VOYAGE DU CAVALIER BERNIN 1

EN FRANCE

par m. de chantelou

MANUSCRIT INEDIT PUBLIÉ ET ANNOTÉ PAR M. LUDOVIC LALANNE

(su IIS.)

e deuxième août, je n'ai pas trouvé le Cavalier chez
lui; j'y ai rencontré l'abbé Butti, avec qui j'ai été à
la messe aux PP. de l'Oratoire. A l'issue, j'ai envoyé
quérir mon frère, que M. le commandeur de Souvré
avait aussi prié de dîner et de venir au Temple. Nous
avons trouvé le Cavalier, avec qui nous commencions
de nous entretenir, quand M. le commandeur est
arrivé, mais comme il n'avait pas entendu la messe
il y est allé, et au retour l'on s'en est allé au Temple après avoir vu les des-
sins du Louvre. M. le commandeur a fait entrer M. le Cavalier dans son car-
rosse, l'abbé Butti et moi. Par les chemins, il s'est parlé de diverses choses,
particulièrement de ces dessins. Le Cavalier a donné de grandes louanges à
L'esprit du Pioi, dont il a dit que la qualité était telle qu'il connaissait le beau
naturellement, qu'il en avait eu une preuve dès le premier dessin qu'il avait
fait voir à Sa Majesté; que personne ne s'y entendait mieux qu'elle. M. le com-
mandeur a ajouté que c'était une merveille, considérant comme le Pioi avait
été élevé, le cardinal le tenant bas et sans instruction et élude. L'abbé Butti
a pris la parole et dit : que ç'aurait été un grand bien pour lui et pour ses
peuples s'il eût étudié; qu'il se fait des choses qui ne se feraient sans doute
pas, parce que le Roi connaîtrait de quelle conséquence elles sont dans la
bonne administration. Le Cavalier a répété ce qu'il a dit en plusieurs ren-
contres : que c'était la réputation du Roi qui l'avait fait résoudre à venir en
France, plutôt que le commandement du Pape et l'honneur d'être appelé par
un roi de France; mais que cette réputation du Roi est fort au-dessous de ce

•1. Voir Gazette des Beaux-Arts, t. XV, '2e période, p. 181, 305 et 501; t. XVI, p. 170 et 318.
loading ...