Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 17.1878

Page: 213
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1878_1/0233
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE BLASON DE MOLIÈRE.

213

sous-préfet d'Ancenis, nous permet de constater que cette crise a été
beaucoup plus grave qu'on ne l'a cru jusqu'ici. 11 est extrait d'un recueil
de vers manuscrit, composé par un bel esprit du temps de Louis XIV,
dont le nom n'a pu encore être déterminé1. A la page 524 se trouve repro-
duite l'épitaphe, si connue, de l'acteur Scorpus, composée par Martial
(lib. X, épig. 53) :

Ille ego sum Scorpus, clamosi gloria circi,
Plausus, Roma, lui deliciseque brèves,
Invida quem Lachesis raptum trieteride nona ;
Dum mimerat pal mas, credidil esse senem.

Puis, après, ces mots :

« Accomodé pour le sieur Molière, quand il pensa mourrir l'an 1665 :

Je suis cet illustre Molière,

Dont les talents n'ont point do prix,

Par suite d'une de ces fatalités étranges, qui se produisent trop sou-
vent, chaque fois qu'il s'agit de l'auteur de Tartuffe, le feuillet 525 a été
enlevé et, avec lui, le reste de l'épitaphe; mais l'original latin en fournit
le sens.

La période aiguë de la maladie dut se produire entre le 11 dé-
cembre 1665 et la fin de février 1666 2. La convalescence dura jusqu'en
juin suivant, au dire de Charles Robinet, le gazetier-rimeur.

Ce fut vraisemblablement alors que Pierre Mignard se mit à l'œuvre.
« Pris, au contact de son illustre ami, d'un accès de réalisme intelligent
qui lui était peu familier, » il l'a peint tel qu'il le voyait dans l'intimité.
Vêtu d'une robe de chambre—jaune, doublée de vert3? —- assis sur une

\. Ce manuscrit autographe porte, au feuillet 2, la date 1 660; mais il contient des
poésies composées antérieurement à cette année, et d'autres qui l'ont été postérieure-
ment. Le nom trisyllabique de l'auteur, commençant par la lettre P, figure à la p. 120
dans une épître à Uranie. Peut-être était-ce un certain Pérachon, dont les manuscrits
de Conrart contiennent une pièce (le vers; t. XIII, n° 22.

2. Le Registre de la Grange ne mentionne aucune représentation, où ait figuré
Molière, entre ces doux dates. Il y eut du reste interruption momentanée, par suite du
décès de la reine-mère.

Robinet signale la maladie de Molière et sa réapparition sur le théâtre à la date du
21 février.

3. M. Henri La voix se trompe en le disant revêtu de « cette robe de chambre de
brocart rayé, doublée de taffetas bleu », portée dans "l'inventaire après décès. Le
travail du burin indique, au contraire, une étoffe de soie unie, de couleur assez voyante,
avec doublure d'un ton différent et plus foncé.
loading ...